La foi baha’ie est une religion mondiale et indépendante. 

L’origine de la foi baha’ie se trouve en Iran et son histoire commence en 1844. Son fondateur Bahá’u’lláh a proclamé être le porteur d’un nouveau message divin, afin d’établir l’unité de l’humanité.

« La Terre n’est qu’un seul pays et tous les hommes en sont les citoyens. » Bahá’u’lláh

La foi bahá’ie proclame que l’humanité est une seule et même famille et que le temps est venu de s’unir en une société mondiale. Ceci nécessite la mise en place de nouveaux paradigmes tant pour transformer les individus que pour harmoniser les relations qui structurent la société.

Les baha’is considèrent qu’il n’y a qu’un seul Dieu. Toutes les grandes religions émanent de lui et constituent les différentes étapes d’un même plan divin fondé sur la révélation progressive. La Foi bahá’ie est l’étape la plus récent de cette religion divine.

Au quotidien les bahá’ís s’attachent à mettre en pratique les enseignements de Bahá’u’lláh et les principes fondateurs qu’il a révélé.

Depuis 170 ans d’existence, la communauté bahá’ie se compose de six millions de croyants originaires de plus de 2 100 groupes ethniques, dans plus de 235 pays et territoires. C’est la deuxième religion géographiquement la plus répandue après le christianisme. Ses écrits sont traduits dans plus de 800 langues.

Les bahá’ís s’efforcent par leurs activités de promouvoir l’unité et le bien-être de l’humanité. Avec leurs amis et toute personne partageant cette volonté, de toutes origines et convictions, ils se réunissent régulièrement pour prier, échanger sur des thèmes spirituels et collaborer pour l’éducation des jeunes et des enfants.