Dans ses écrits, Bahá’u’lláh donne des explications sur le sens de la vie et indique, au travers de lois, de préceptes, de lignes de conduite qui guident les croyants aussi bien dans leur vie spirituelle que matérielle, sociale ou communautaire.

Ces règles de vie s’appliquent à trois niveau :

à la vie de l’individu :
La religion a pour objet de transformer l’individu, dont dépend la transformation de la société. Ce travail sur soi-même est essentiel. Cela peut passer par une réflexion au sujet du rang de l’être humain, du but de la vie, de la vie après la mort.
Des outils utiles peuvent aussi être la prière et la méditation.Retour ligne automatique
Un certain nombre de règles guident l’individu dans sa vie quotidienne. Ces règles touchent à l’hygiène de vie, à l’éthique.
Sur le plan spirituel, la vie du croyant est notamment rythmée par le jeûne et le pèlerinage, sans oublier le Droit de Dieu.

à la vie en société :
Comme toutes les religions, la Foi bahá’íe définit un certain nombre de règles pour la vie sociale.Retour ligne automatique
Trois aspects essentiels de cette vie sont le mariage, la famille, et le travail ou vie professionnelle.

et à la vie en communauté :
La vie communautaire revêt une place importante pour les bahá’ís. Elle est rythmée par un calendrier spécifique comportant des fêtes de 19 jours et des jours saints.
Son élément le plus important est la consultation, qui est un mode de concertation fonctionnant selon des règles particulières.

Pour plus d’information