Design du futur tombeau de ‘Abdu’l-Baha

Classé dans : À Chambéry, Actualités, Dans le monde, En France | 0

La Maison Universelle de Justice a publié ce 20 septembre le concept très attendu du sanctuaire d’Abdu’l-Baha à toutes les assemblées spirituelles nationales.

Pour les bahaïs, ‘Abdu’l-Baha occupe une place sans précédent dans les annales religieuses de l’humanité. La structure envisagée dans le projet vise à «honorer la position unique d’Abdu’l-Baha» et à «refléter à la fois sa haute position et son humilité».

«Cela ne devrait ressembler à aucun autre bâtiment», explique Hossein Amanat, qui a été choisi comme architecte de cette initiative historique. « Il cherche à manifester l’altruisme, la sagesse, l’ouverture, l’acceptation et la gentillesse de tous les peuples d’Abdu’l-Baha, à incarner son amour pour les jardins et la nature et à refléter son approche progressive et tournée vers l’avenir. »

«Abdu’l-Baha avait dit à l’un des premiers croyants que s’il lui arrivait quelque chose et qu’il mourrait, il voulait être enterré sous le sable entre Haïfa et Akka, ce qu’il a décrit comme le chemin emprunté par les êtres chers et les pèlerins. « 

Dans une prière composée par ‘Abdu’l-Baha, récitée par les visiteurs de son lieu de repos, il exprime cette supplication à Dieu: «Fais-moi de la poussière dans le chemin de tes êtres chers». Cette idée de la prière est une des principes d’organisation de la conception.

Les visiteurs emprunteront un chemin conçu pour faciliter les étapes d’un voyage méditatif en direction du sanctuaire, au centre du jardin.

« L’intérieur du sanctuaire est conçu pour être un lieu de lumière diffuse et de contemplation silencieuse. Le lieu de repos de ‘Abdu’l-Baha est placé au centre de cet espace serein et un rayon de soleil émanant de son lieu de repos embrassera tout le jardin, symbolisant le rayonnement que ‘Abdu’l-Baha a apporté aux peuples du monde », dit M. Amanat.

« Abdu’l-Baha était un homme moderne », poursuit-il. «Il était un présage du nouveau – ses paroles étaient nouvelles, les enseignements de son père qu’il avait promulgués étaient nouveaux et il appelait l’humanité à un nouvel ensemble de relations. Ce bâtiment cherche à refléter cela.  »