Le 06 février 2018, intervention du Dr Yazdani, au « Café Théo »

Thème de l’année : « La paix, force et fragilité »

« La paix : une question de responsabilité ? de conscience ? de justice ? d’éducation ? de pratiques personnelles et collectives etc ?  Dans nos itinéraires de vie, comment expérimenter des voies d’apaisement pour nous-mêmes et pour la société ? »

 Thème de l’intervention : Comment confédérer nos forces sur le terrain

Le mardi 06/02 à de 19h à 21h au Bar Restaurant « Le Beaujolais » 155 rue Nicolas Parent à Chambéry
Entrée 3€ – boisson comprise
Dr Farhan Yazdani, chirurgien des hôpitaux 
Ne en Iran, a grandi en Tanzanie avant de faire ses études de médecine à Lyon et de s’installer comme chirurgien hospitalier.
Il a consacré en 1976 sa thèse de médecine aux interactions entre la religion, la culture et la santé et très impliqué en éthique médicale, il a publié de nombreux articles traitant de la prise de décision éthique en milieu multiculturel. 
De 2002 à 2007 il a travaillé en Polynésie française où il a ajouté un travail de médecin légiste à son activité chirurgicale, ce qui l’a conduit à approfondir sa pensée sur les interactions culturelles. 
Très impliqué dans le dialogue Interreligieux depuis 1990, notamment avec le projet Global Ethic de Leonard Swidler et de Hans Kuhn, il a été un conférencier régulier au Centre de dialogue inter religieux de Arzillier à Lausanne.
Cet acheminement le conduit à constater que les multiples souffrances de l’humanité ne sont pas une fatalité mais trouvent à leur racine un manque d’éducation spirituelle.  Les diverses traditions religieuses doivent maintenant avancer au-delà d’un dialogue salutaire pour confédérer leurs efforts dans une collaboration sur le terrain, notamment en ce qui concerne les interactions fructueuse avec la science.