Les Baha’is de Chambéry

Categories

Accueil > La foi Baha’ie > Les institutions

Les institutions

A la différence des autres religions établies, la Foi bahá’íe n’a pas de clergé. Les affaires de la communauté sont gérées par une administration dont la structure a été tout d’abord énoncée par Bahá’u’lláh et précisée par Abdu’l-Bahá et Shoghi Effendi.

Cette administration comporte une Maison universelle de justice au niveau international, des Assemblées spirituelles nationales au niveau national, des Assemblées spirituelles locales au niveau municipal.

Par ailleurs, l’administration bahá’íe a connu un Gardien, et comporte aujourd’hui encore des institutions nommées.

Les élections bahá’íes se font sans candidature ni campagne.

2 mars 2013

L’Assemblée Spirituelle Locale

Les Assemblées Spirituelles Locales sont formées de neuf membres élus annuellement le 21 avril, pendant la période de Ridván. Tous les croyant âgés de plus de 21 ans résidant dans la localité sont électeurs et éligibles. La juridiction d’une Assemblée spirituelle locale correspond au territoire d’une commune....

Lire la suite

2 mars 2013

L’Assemblée Spirituelle Nationale

Les communautés bahá’íes sont dirigées au niveau national par des Assemblées spirituelles nationales, composées de neuf membres élus une fois par an à Ridván (fin avril). C’est lors d’une convention nationale que des délégués eux-même élus et représentant les communautés locales bahá’íes se réunissent pour élire les membres...

Lire la suite

2 mars 2013

La Maison Universelle de Justice

La Maison Universelle de Justice dirige aujourd’hui les activités de la communauté bahá’íe à l’échelle mondiale. Cette institution, instaurée par Bahá’u’lláh lui-même, est l’organe législatif suprême de son ordre administratif. "Ses membres, écrit Bahá’u’lláh, sont les mandataires de Dieu parmi ses serviteurs" . La Maison...

Lire la suite

15 février 2013

Les élections baha’ies

La spécificité des élections bahá’íes est qu’il n’y a ni candidat, ni programme, ni campagne électorale, encore moins d’esprit partisan : en un mot, de toutes les caractéristiques des élections politiques telles que nous les connaissons. Lorsqu’une institution bahá’íe est élue, tous les membres de la communauté âgés de plus...

Lire la suite