Les Baha’is de Chambéry

Categories

Accueil > Actualités > Les actus du monde > Les baha’is de Zambie échangent sur l’avenir

24 juillet 2015
Baha’i Chambéry

Les baha’is de Zambie échangent sur l’avenir

Plus de 550 membres de la foi bahá’íe appartenant au peuple lunda se sont réunis le 24 juillet dans la province nord-occidentale de la Zambie pour célébrer leur histoire et délibérer sur leur contribution au développement de leur peuple.

Des personnes de tous âges ont participé au débat sur la façon dont les enseignements de la foi bahá’íe sont appliqués à la vie de leur société. Ils ont, sur la base des principes spirituels de la foi bahá’íe, étudié les aspects de leur culture, mettant en avant ceux qui contribuent à l’avancement de leur communauté et accordant moins d’importance aux autres.

Le chef Ntambu, l’un des chefs traditionnels de la région et un membre de la foi bahá’íe, faisait partie des participants. « Nous devons montrer une nouvelle culture et développer une nouvelle identité fondée sur les principes qui animent notre Foi », a-t-il déclaré au cours du rassemblement enthousiaste d’ hommes et femmes, jeunes et vieux.

Une atmosphère spirituelle et joyeuse avec chant et danse, dans laquelle les participants se sont consultés sur le renforcement des fondements de la vie familiale, sur l’éducation des jeunes, surtout des filles, et sur la manière de contribuer plus efficacement au bien-être spirituel et matériel de la société à travers un cadre moral inspiré par la foi bahá’íe.

« Si nous n’offrons pas à nos enfants la meilleure éducation possible et ne manifestons pas d’intérêt dans leur avancement moral et intellectuel, alors les habitudes négatives se perpétueront à travers les générations », a déclaré un monsieur âgé lors de la conférence de 3 jours.

Grâce à cet échange d’idées, les participants ont contribué à tracer le chemin des progrès parcouru par leur peuple depuis cinquante ans et ils ont précisé les mesures qu’ils allaient mettre en place ensemble dans leurs villes et leurs villages qui sont en partie en Angola, en République démocratique du Congo et en Zambie.