Les Baha’is de Chambéry

Categories

Accueil > Actualités > Les actus du monde > Le calendrier des religions 2015 de Strasbourg

28 janvier 2015
Baha’i Chambéry

Le calendrier des religions 2015 de Strasbourg

Le calendrier religieux 2015 de la ville de Strasbourg, a été présenté le lundi 26 janvier 2015 à la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg faisant référence en matière de sciences religieuses de par sa collection d’ouvrages théologiques. Cette nouvelle édition rassemble les fêtes chrétiennes, musulmanes, juives, bouddhistes, hindouistes, bahá’íes et républicaines.Elle a été tiré à 10 000 exemplaires. Pour sa 3e édition, il accueille pour la 1re fois les commémorations bahá’íes.

La ville de Strasbourg, de par son histoire et sa localisation, a toujours naturellement développé une culture du dialogue et notamment du dialogue interreligieux. Le maire de Strasbourg, Roland Ries, indique dans la préface : « Ce calendrier interreligieux a l’immense mérite de donner corps à l’esprit de tolérance et d’ouverture à l’autre, valeurs chères à Strasbourg et je m’en réjouis. »

En effet grâce au statut concordataire alsacien, les cultes catholiques, juifs et protestants font partie de la vie publique. Depuis plusieurs années, les autres cultes y sont également associés. C’est ainsi que les bouddhistes, les catholiques, les chrétiens orthodoxes, les hindouistes, les juifs, les musulmans, les protestants et les bahá’ís participent à des événements réguliers en faveur du dialogue, de la tolérance, de l’unité et d’une meilleure compréhension de son prochain.

Une magnifique rosace composée des symboles des religions présentes dans ce calendrier illustre le mois de juin consacré au dialogue interreligieux. Le symbole de la foi bahá’íe est l’étoile à 9 branches.

Les bahá’ís de Strasbourg participent à des rencontres interreligieuses avec l’association Le Pont et sont invités depuis plusieurs années à participer au Rendez-vous des Religions, dont la 8e édition se tiendra le dimanche 14 juin à Strasbourg.

Au fil des jours et des mois de ce calendrier, on découvre la signification des fêtes sélectionnées par les contributeurs des différentes religions qui ont participé à l’élaboration de ce document : Thai Poosam Cavadee, le Carême, les Fêtes du Ridván, l’Europe et les droits de l’homme, Laylat al Qadr, Dormition de la Sainte Vierge, Roch Hochana, la Fête de la Réformation, l’Éveil de Bouddha. Toutes ces célébrations sont merveilleusement bien illustrées par le photographe François Nussbaumer.

Ce calendrier, qui accueille pour la première fois les commémorations de la foi bahá’íe, a été élaboré par une équipe qui s’est réunie à plusieurs reprises au cours de l’année 2014. C’est la municipalité de Strasbourg qui a convié l’an dernier les bahá’ís à y participer. Martine Caillard, l’une des neuf membres de l’Assemblée spirituelle des bahá’ís de Strasbourg qui a participé à l’élaboration de cet outil au service de la promotion du mieux vivre ensemble, témoigne : « De la part de la ville de Strasbourg, il y a un vrai désir, en raison du statut concordataire de l’Alsace, d’encourager les différentes communautés religieuses à mieux se comprendre et également de promouvoir le fait religieux pour favoriser une plus grande identité nationale. Ce qui est d’actualité. »

Lors du lancement de ce calendrier devant les officiels et la presse, les représentants des cultes présents à la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg ont pu présenter leurs fêtes majeures. L’occasion pour leur représentante d’affirmer que : « Nous sommes tous différents et que nous avons tous à apprendre les uns des autres. C’est l’unité dans la diversité. »
La foi bahá’íe est présente au mois d’avril 2015 avec les Fêtes du Ridván.

Lors de la présentation du calendrier des religions à la presse, Olivier Bitz, adjoint au maire chargé des cultes, et Nicolas Matt, conseiller municipal chargé des questions interreligieuses, se sont également exprimés. « Au final, le résultat est au moins à la hauteur de celui des années précédentes, le calendrier a été fait avec le cœur. C’est un message fort envoyé à l’ensemble des habitants, il encourage à ne pas porter un regard monolithique sur les croyances, à avoir un esprit d’ouverture », considère Nicolas Matt. Olivier Bitz y voit lui « un outil concret au service du “vivre ensemble”, qui permet à chacun d’avoir accès à ce qui fait sens pour l’autre ».

Le calendrier est disponible gratuitement au centre administratif et dans les mairies de quartier de Strasbourg. Il est également disponible en téléchargement sur le site de la ville de Strasbourg à ce lien : calendrier-inter-relig-2015.pdf

Il est également possible de visionner le reportage de France3 Alsace du mardi 27 janvier 2015 réalisé lors de la présentation du calendrier à la Bibliothèque nationale universitaire de Strasbourg : visionner